Peinture anonyme d’une Vierge Marie

Conservation-restauration d’une peinture à l’huile sur papier, marouflé sur toile

La couche picturale est tachetée et lacunaire par endroits, notamment au niveau du cou et du visage de la Vierge. L’état d’encrassement est généralisé (face et revers), et le vernis oxydé a un aspect jauni et inégal. Le support toile est déformé.

Interventions: dépoussiérage du revers, nettoyage de la couche picturale, rétablissement de la planéité du support (pose de bandes de tensions), allègement de vernis, masticage des lacunes, réintégration picturale.